Les techniques de l'élevage biologique et une appréciation nouvelle pour la production respectueuse de l'environnement

L'élevage biologique est une méthode de production animale et végétale respectueuse de l'environnement. Il s'agit d'un mode durable qui se base sur des principes écologiques, socio-culturels et économiques. Avec un cahier des charges européen très précis, les exploitations agricoles peuvent obtenir le label bio pour leur viande et leurs produits laitiers afin d’assurer aux consommateurs une qualité optimale. Cet article explorera les techniques de l’élevage biologique pour aider à acquérir une nouvelle appréciation sur la production respectueuse de l'environnement.

L'élevage biologique est une méthode de production animale et végétale respectueuse de l'environnement. Il s'agit d'un mode durable qui se base sur des principes écologiques, socio-culturels et économiques. Avec un cahier des charges européen très précis, les exploitations agricoles peuvent obtenir le label bio pour leur viande et leurs produits laitiers afin d’assurer aux consommateurs une qualité optimale. Cet article explorera les techniques de l’élevage biologique pour aider à acquérir une nouvelle appréciation sur la production respectueuse de l'environnement.

Avez-vous vu cela : L'éthologie: découvrir les mystères du comportement animal

Définition et principes de l'élevage biologique

L'élevage biologique est une forme d'agriculture qui respecte l'environnement et produit des viandes, des œufs et du lait en harmonie avec la nature. L'objectif principal est de créer un équilibre entre les sols, les végétaux et les animaux.

Qu'est-ce que l'élevage biologique ?

L’élevage biologique repose sur le principe selon lequel la production devrait suivre des procédures conformes à la charte européenne du développement durable ou à la norme ISO 14001. Les acheteurs exigent une plus grande qualité nutritionnelle pour la viande et les produits laitiers issus de cet élevage comparativement aux produits issus d'un élevage conventionnel.

En parallèle : Les subtilités des animaux marins: baleines, orques et cétacés!

Les animaux élevés selon ce type d’alimentation doivent être soignés, nourris et traités de façon appropriée.

Quels sont les principes de l'élevage biologique ?

Les principes fondamentaux de l'agriculture biologique sont:

  • les animaux ont accès aux parcours extérieurs;
  • les ruminants paissent;
  • l’utilisation maximale des ressources naturelles telles que le soleil, le vent, le sol;
  • la rotation des cultures;
  • l’utilisation limitée des engrais chimiques et des insecticides ;
  • l’utilisation limitée des médicaments vétérinaires pour traiter les maladies; et
  • les produits ne doivent pas contenir de traces de composés chimiques ou synthétiques.
  • Quels sont les avantages pour l'environnement ?

    Cette forme d’agriculture permet une pratique raisonnée au niveau environnemental en prenant en compte les sols, l’environnement et les ressources naturelles (air, eau, sol) comme des facteurs essentiels pour atteindre un état de santé optimal. Les agriculteurs biologiques évitent d'utiliser des produits chimiques en veillant à l'utilisation optimum des moyens de production et à la rotation des cultures.

    Quels sont les avantages pour les consommateurs ?

    Les consommateurs apprécient la qualité nutritionnelle des produits issus de l'élevage biologique ainsi que leur goût unique grâce à l’alimentation riche en nutriments que suivent les animaux. La provenance est connue et transparente et le caractère humain est plus important.

    Il y a une meilleure reconnaissance du bien-être animal, ce qui conduit à une sensibilisation en matière d'alimentation durable.

    Les exigences et contraintes de l'élevage biologique

    Quels sont les cahiers des charges à respecter ?

    L'Union Européenne a défini un certain nombre d'exigences liées aux produits biologiques qui sont réglementés par son règlement CE 1808/1999 :

  • la viande;
  • les produits laitiers ;
  • les œufs; et
  • l’apiculture.
  • .

    Quels sont les types d'animaux autorisés ?

    Seuls les animaux sauvages, semi-domestiques ou domestiques reconnus par le CEE peuvent être élevés selon le mode biologique. On retrouve généralement du porc, du veau, du bœuf, des moutons et des chevaux.

    Quels sont les produits autorisés et interdits ?

    Les aliments doivent être produits sans utiliser de produits chimiques de synthèse pendant toute la durée de vie de l'animal, que ce soit pour le traitement contre divers agents pathogènes ou pour le maintien de la fertilité et de la productivité. La nourriture ne peut pas non plus inclure d’additifs artificiels ni d’OGM ni contenir plus 10 % d’ingrédients conventionnels non bio (dans certains cas).

    Quels sont les contraintes liées à la production et à la commercialisation ?

    Lorsqu’un agriculteur souhaite convertir son exploitation en agriculture biologique, il doit respecter un certain nombre de conditions :

  • procéder à une conversion sur deux années complètes;
  • attendre une période de trois ans avant de recevoir la certification biologique; et
  • respecter des charges supplémentaires liées à l'inspection, à la traçabilité et aux tests.
  • . L’agriculture biologique a le vent en poupe et son intérêt est croissant. Les consommateurs recherchent de plus en plus des produits issus d'une production durable qui respecte le bien-être animal, l'environnement et les conditions sociales. L'élevage biologique peut être un outil efficace pour produire une viande saine et respectueuse de l'environnement tout en améliorant la qualité nutritionnelle des aliments que nous mangeons.